Communiqués

News Releases

L’Ontario et Israël, partenaires d’un réseau de recherche d’une valeur de 20 millions de dollars

février 7, 2017

Premier champ de collaboration : la cybersécurité du secteur financier

TORONTO, 7 février 2017 – Les Centres d’excellence de l’Ontario (CEO) et l’Autorité israélienne de l’innovation (AII) ont lancé un nouveau programme bilatéral doté d’un budget de 20 millions de dollars. Les partenaires se sont engagés à verser 5 millions de dollars chacun au cours des cinq prochaines années à l’appui du Programme de réseau de recherche Ontario-Israël – MAGNET (PRROI-MAGNET) pour un total de dix millions, avec des fonds de contrepartie équivalents provenant des petites et moyennes entreprises (PME) participantes.

Les CEO se chargeront de mettre en œuvre le PRROI-MAGNET en Ontario pour le compte du ministère de la Recherche, de l’Innovation et des Sciences (MRIS). L’initiative soutient les collaborations dirigées par l’industrie, y compris les partenariats mettant à contribution des PME, de grandes sociétés et des institutions d’enseignement pour la mise au point concertée de technologies novatrices.

« Pour être performant sur la scène internationale et créer les emplois de demain, l’Ontario doit miser sur les collaborations – tel ce partenariat avec l’Autorité israélienne de l’innovation », explique Reza Moridi, ministre de la Recherche, de l’innovation et des Sciences de l’Ontario. « En rapprochant les grandes sociétés, les institutions d’enseignement et les PME avant-gardistes de l’Ontario et d’Israël, chacun des partenaires sera en mesure d’innover davantage et de mieux réussir au sein d’une économie mondiale hautement compétitive et axée sur les connaissances. »

Ensemble, le MRIS, l’AII et les CEO ont créé un programme bilatéral sur mesure afin d’apporter des solutions aux défis constatés par les entreprises multinationales dans des secteurs névralgiques. Ces multinationales seront jumelées à des PME ontariennes et israéliennes ainsi qu’à des chercheurs du milieu universitaire dans le but de résoudre les difficultés relevées.

Le premier appel de propositions mettra l’accent sur la cybersécurité dans le secteur des services financiers. Les CEO et la Toronto Financial Services Alliance (TFSA) ont déjà obtenu la participation de plusieurs institutions financières de Toronto, et d’autres détails suivront à mesure que les projets sont lancés.

« Vu l’évolution extrêmement rapide de la technologie dans le secteur des services financiers, la cybersécurité arrive en tête des préoccupations chez les entreprises comme chez les consommateurs », indique M. Tom Corr, président et chef de la direction des CEO. « Le leadership d’Israël dans le domaine de la cybersécurité en fait un partenaire tout indiqué pour l’Ontario dans ses efforts visant la mise au point de technologies avancées. Cette collaboration bilatérale est l’occasion rêvée de mobiliser les savoir-faire, les ressources et les chaînes d’approvisionnement afin d’offrir au secteur des services financiers des solutions améliorées en matière de cybersécurité. »

La collaboration avec les multinationales permettra la mise au point concertée de technologies adaptées à la demande, tout en facilitant l’accès aux chaînes d’approvisionnement mondiales dont dépendent les résultats en termes de commercialisation. 

« Nous sommes ravis de participer à ce projet », déclare Mme Janet Ecker, présidente et chef de la direction de la Toronto Financial Services Alliance. « En misant sur la force des grandes institutions financières canadiennes, il développera les connaissances et les capacités dans le domaine de la cybersécurité, tant en Ontario qu’en Israël. »

Les projets peuvent porter sur des applications de la technologie ou du savoir, sur la personnalisation de produits, ou encore sur la création de nouveaux marchés ou les dernières étapes précédant la commercialisation. Ils doivent se dérouler pour l’essentiel en Ontario et en Israël, et susciter des retombées économiques de part et d’autre.

« Ces projets bilatéraux de R et D ajoutent à la capacité d’innovation et à la valeur économique des PME israéliennes et ontariennes », signale M. Avi Hasson, président de l’Autorité israélienne de l’innovation. « L’occasion de travailler en étroite collaboration avec d’importantes institutions financières canadiennes, et de récolter les fruits de cette collaboration, aidera puissamment ces entreprises à devenir plus concurrentielles et à accélérer leur succès commercial sur les marchés mondiaux. »

Pour de plus amples renseignements sur le programme PRROI-MAGNET, veuillez consulter cette page : http://oce-ontario.org/fr/PRROI